jeudi 31 janvier 2013

Au fond de nos coeurs

Y'a l'histoire vraie d'une baleine qui est seule au monde. C'est une baleine qui vit en solitaire, loin des groupes, loin des potentiels mâles alphas, seule. Les scientifiques (qui, de nos jours, parlent le baleine) supposent qu'elle n'émet que des sons plaintifs, de désespoir, et que ces sons sont de plus en plus lourds & graves chaque année. Ce qui est super triste, c'est que sa solitude est dûe à sa voix de baleine : elle est la seule baleine à émettre des sons de fréquence 52 hertz, tandis que les autres baleines en émettent à... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 21:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 janvier 2013

Paper Hearts

Froissé comme une feuille de papier, mon coeur va directement dans la poubelle sentimentale des gens. C'est un genre de sortilège mystère qui m'oblige à n'être que de courte durée d'amitié. Les gens se lassent de moi. De moi et de mon envie envahissante d'affection. Ou plutôt c'est moi qui jette les gens car ils mettent en miettes mon égo, sans le vouloir, mais le résultat reste le même. Les appels non retournés, les sms non répondus, les soirées non invitées, j'ai l'impression d'être le genre de rabat joie qu'on ne veut jamais -... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 janvier 2013

Enjoy the silence

Hier je n'arrivais pas à dormir parce que mon voisin se sentait d'une humeur simpsonesque, et il faut croire que la voix de Marge arrive très bien à s'exporter hors des murs. J'ai reconnu Marge, mais honnêtement, on entendait un vague gargouillis mêlé à une perception sous-marine des ondes sonores. Bref, juste un bruit chelou, à mi chemin entre les grognements de Chewbacca et les babillements de bébés. N'empêche que pour une raison bizarre, ça m'a juste mise très mal à l'aise. Et j'ai commencé à devenir timide envers moi-même. Je... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 6 janvier 2013

Seven lies multiplied by seven multiplied by seven again

Ce jour a un vieux goût de pas envie. Un goût de presque rien, de pas grand-chose. Et quand une journée est vide, et que je me dois de la remplir, généralement ça finit toujours de la même façon, en tête à tête avec mes alter ego imaginaires. On refait le monde, on souhaite que tout ne soit pas si austère, si dur à remplir, si factice à mourir. Je pleure toujours les mêmes choses - la perte d'idées, d'osmose, je supplie ma vie de devenir rose, pendant que je me bataille dans les épines. Des jours avec, des jours sang, des jours... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 2 janvier 2013

(Don't fear) The Reaper

Ca y est, nous retrouvons les cadavres de sapin qui jonchent les rues et les décharges publiques. Je me suis toujours sentie mal vis-à-vis de ces arbres qu'on achète pour se faire plaisir une fois dans l'année, et dès qu'on jette sans sentiments comme on sort sa poubelle lorsqu'ils ne sont plus d'actualité. Le sapin de Noël c'est un peu la prostituée de la période des fêtes. Pauvres petits sapins abandonnés lâchement. J'aurais des cactus de Noël plus tard. Et parlons-en de cette période de fêtes. Je n'ai jamais aimé Noël ni toute... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 1 janvier 2013

I like the people standing in the streets, because they are dumb faced, dumb faced just like me

Je suis la feuille de papier toilette la plus rugueuse qu'il n'ait jamais existé. A l'heure où à peu près toute l'humanité baigne dans ses relents de champagne et son vomi latent, se souhaitant tout le bonheur du monde pour l'année à venir en essayant de prendre des millions de résolutions (que personne ne tient, évidemment, jamais, les bonnes résolutions c'est surtout pour essayer de paraître mieux devant les autres, ne nous voilons pas la face), je suis, personnellement, coincée dans une situation dont je rêverais m'extraire (mais... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]