jeudi 26 décembre 2013

The devil won't take your soul

article initialement écrit le 15 octobre : Je suis en pleine douceur chamallow ces derniers temps et j'en ai oublié mon blog. Mon blog d'amour. Mon premier amour qui m'a toujours accompagné, contre vents & marées, qui m'a toujours supportée et écoutée (LE SEUL OKAY). Je pense que je lui devais une explication sur mon manque de présence récemment (je vous avais déjà expliqué ma personnification des choses/concepts qui n'en sont pas ? Un très grand débat actuel, quand j'étais petite je m'étais prise d'affection pour un boulon et il... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 20 décembre 2013

My kaleidoscopic mind

J'ai toujours légerement eu un pet au casque (j'ai toujours adoré cette expression), et, en ces temps féériques de Noël, j'ai mis le doigt sur l'une des caractéristiques qui m'envoient direct au top du classement des fêlés de cette Terre (top que je partage avec Luna Lovegood, Rael, Dali et Jacques Cheminade). Je suis atteinte d'un sérieux animisme. Pour les non familiers avec ce mot (ou ce courant de pensée), ça veut dire que je crois que les choses sont animés d'une volonté propre. Voilà. Les plus anciens fidèles de ce blog se... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 12:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 8 décembre 2013

And when i'm gone just carry on, don't moan, enjoy every time you heard the sound of my voice

Mon (petit) moi s'est un peu dissolvé hier, ou un peu effrité, choisissez votre mot préféré. Parce que je viens de fêter la première année de vie sans ma grand-mère, et que j'ai beau dire ce que je veux, faire des blagues (douteuses, mais toutes mes blagues sont douteuses) dessus, répondre "j'ai pas de grand mère" en rigolant dès qu'on y fait allusion,  je suis quand même super affectée par sa mort. Enfin, par son absence. Putain, tout à l'heure j'ai envié Nabilla parce qu'elle était avec sa grand-mère en Californie (et ceci... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 1 décembre 2013

Blank.

Je rentre de soirée, j'écoute Blur, je suis à trois minutes de chez moi, personne ne me suit, mais je repense tout de suite à une phrase d'une très bonne amie "s'il n'y a personne qui te suit derrière, ça ne veut pas dire que personne ne t'attend devant". Un gars, devant moi donc, qui marche. Il se retourne, me regarde, je le regarde, il me regarde, il se retourne, il continue à avancer : bref, je rentre chez moi et il y a un gars devant moi qui rentre chez lui. Dans ma nouvelle renaissance de Phénix (je revis depuis quelques temps,... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 03:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]