samedi 23 mai 2015

If nothing lasts forever, then what makes love the exception ?

La vie c'est comme une boîte de chocolat, on mange les dégueus d'abord et on garde le meilleur pour la fin. Je suis heureuse car il semble que c'est le principe que j'applique à ma vie pour l'instant, et l'idée de m'expandre vers des sphères meilleures me remplit de joie. Je suis en train de grandir. Je prends les bonnes décisions. Je m'entoure de bonnes personnes. C'est un peu triste de se dire qu'il a fallu attendre vingt deux ans pour enfin commencer à vivre la vie qui m'était destinée, mais soit. Je sais pas trop comment vous... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 14 mai 2015

Emotionless

Il y a environ un an, j'écrivais un long texte pour la fête des pères où j'exprimais mon ressenti dans cette relation ratée. J'y ai encore beaucoup réfléchi, et j'allais m'excuser de revenir encore sur le sujet, avant de me rappeler que c'est mon blog, et que je fais ce que je veux (où je veux). Donc, allons y pour le grand déballage. Je n'ai plus de contacts avec mon père depuis mes 18 ans, excepté les insultes que je reçois ponctuellement (je n'en ai pas reçu depuis environ deux ans maintenant, ça c'est chouette), et les... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 01:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 5 mai 2015

The cheese may be the cheese, but I am the macaroni

Il y a des jours où je me réveille et tout me semble tristement la même chose. La même comédie humaine répétée sans cesse, les mêmes schémas qu'on rencontre, tout le temps. Je ne vais pas dire que plus rien ne m'étonne, mais en tout cas plus grand chose ne m'impressionne. Non pas parce qu'il n'y a pas plein de choses merveilleuses à faire, mais tout simplement parce que parfois, on se rend compte que l'être humain est juste imbécile. Et j'ai beau vouloir y croire le plus que je peux, j'ai beau prendre des milliers d'années de recul,... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]