samedi 27 juin 2015

Hatikva

Tu me manques. Tu me manques tu me manques tu me manques tu me manques tu me manques. C'est comme avoir observé et aimé une peinture que personne ne voulait au départ, avoir trouvé ce trésor, et l'avoir adoré pendant des années, savoir qu'elle était en sécurité, sous un toit, dans notre maison, c'est avoir été heureuse chaque fois que notre regard l'a croisée, immensément heureuse, et un jour, remarcher dans cette même maison, et n'observer que le vide à la place. Sauf que les peintures ne miaulent pas, ne sont pas douces à caresser,... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 4 juin 2015

I see no sign of fortress

Je lis un article sur le PTSD, encore. Enfin, je suis obligée de le lire, vu que c'est pour les cours. Je lis un cas clinique, auquel je me rapproche énormément - la violence, la personne est immobilisée, ne peut rien faire, se sent impuissante. Ne se rappelle pas de l'incident, se rappelle juste de ses propres actions, ses cris, ses pleurs, ses sensations internes. Je sens mes yeux qui s'embuent, je sens que mon coeur se rétrécit à une vitesse éclair, je sens que je tremble, partout, à l'intérieur de mon corps, mais je suis rassurée,... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]