mardi 27 septembre 2016

We Can Work It Out

Je n'y arrive tout bonnement pas. Je suis rentrée depuis maintenant quinze jours, et comme dans La Haine, j'ai pas trop fait gaffe à mon atterrissage. Mais ça y est, j'ai atterri. Je suis de nouveau en France.   Tout a le même goût qu'avant. C'est comme si je n'étais jamais partie. Mes emmerdes se sont pointées aussi vite que Boutin était prompte à célébrer la mort de Chirac, et ça me gonfle.  Tout est gris. Toujours les mêmes soucis qui tournent en boucle : la CAF, mon père qui m'assigne en justice pour la 54352e... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 01:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 6 septembre 2016

You're my vice,

Mon été commence à toucher à sa fin (on aurait pu dire qu'il s'était déjà fini depuis longtemps, si on se fiait aux kilomètres d'eau qui se sont abattus dans ma vicinité), et ça y est, ça a été décidé, le marteau a frappé quarante fois, j'ai pris ma décision, je rentre au bercail en France.  Je vais retourner chez ma maman, et me rouler en boule à côté de mon chat, et je passerais les dix prochaines années à lui gratouiller son ventre tout blanc (blague). J'ai même pas honte, j'adore ma maman. Je suis plus que contente de... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 13:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]