mardi 26 février 2013

Lost for words

Durant ces vacances de février où je ne fais activement rien, j'ai décidé que j'allais quand même publier toutes ces histoires qui me passent par la tête - j'en écris beaucoup, je les finis jamais, je trouve toujours que c'est nul alors je les montre jamais. Je pense que ça me passera très vite, mais du coup, vous étonnez pas si vous voyez apparaître des histoires comme ça sorties de nulle part, bientôt ce blog redeviendra un bon blog de plaintes poussées à leur paroxysme, comme il l'a toujours été. Un petit nota bene : généralement... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 23 février 2013

What's wrong ? / Nothing / Are you sure nothing's wrong ? / Yeah

Je voulais écrire un article sur le fait que j'arrive pas vraiment à parler aux gens de trucs importants, et puis finalement, je l'ai supprimé, parce que j'avais pas envie de parler de ça. Voilà. Si vous cherchez l'expression humaine d'un comble, c'est moi, je suis là. C'est bien triste d'écrire un samedi soir. J'aime plus les samedi soirs. Je préférais les samedi soirs quand j'étais gosse, y'avait la trilogie du samedi, j'aimais bien Dark Angel. Sinon aussi le marathon Simpson sur W9. Encore plus vieux, les samedi matins avec M6... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 21 février 2013

My Weakness

attention, ceci est un ovni blogueste & est juste une manifestation de mon très grand ennui. Ca parle de quêtes et d'aventures et de chamanes bizarres, et j'avais envie d'assouvir un truc que j'ai jamais fait avant : écrire une autre histoire que la mienne (HAHAHA il y a une blague cachée ici, à vous de la trouver). Bon courage à ceux qui lisent...   Lisa avançait d'un air décidé, le talon de ses bottes en cuir cliquetant sur les pavés de la salle qu'elle traversait. Son regard se fixe sur un seul objet : la coupe aérienne... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 18 février 2013

I'm searching for a place to eat, but my belly is so full of all these things I'm hoping for

Je crois que pour que je commence à mieux me comprendre, il faut que je cherche l'origine de mon grand vide. J'ai la ferme impression d'avoir un trou béant en moi, que j'essaye de remplir par tous les moyens - boulimie de livres, de musiques, de bouffe, de pensées, de tout. Je suis toujours dans l'excès et jamais dans la bonne moyenne. La loi du tout ou rien s'applique très précisément à chaque moment de ma vie. J'ai un grand vide que je comble de tout et souvent de n'importe quoi. Ca me calme d'occuper mon esprit. J'ai la sensation... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 12 février 2013

The good times are killing me

En cette (jolie) matinée de février, je viens encore & toujours distiller ma haine numériquement, au lieu de faire des trucs constructifs, comme faire des lettres de motivation ou réviser. Aujourd'hui j'ai envie d'expliquer, une bonne fois pour toute, au monde entier, pourquoi je ne crois pas aux enfants, et pourquoi (pour l'instant) je pense que je n'en aurais jamais. Point n°1 : Le bébé humain est genre le bébé le plus chiant et le moins mignon du monde. C'est le seul bébé qui est capable de pleurer sans vraiment aucune bonne... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 13:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 6 février 2013

Cold hearted

Je ne me mixe vraiment pas très bien dans les groupes à partir de 4. Je suis comme les gouttes d'huile non miscibles avec l'eau. Ou avec la vinaigrette. Tout le monde parle, discute, et malgré tous mes efforts je reste (encore et toujours) enfermée dans mon monde, en monologue avec mon cerveau. Je parle pas, j'observe, j'ai envie de dire des milliers de choses, mais le temps que j'en choisisse une, la conversation a changé de sujet. Ou alors je me dis que ça n'en vaux pas la peine, et je garde mes anecdotes/blagues... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 février 2013

Ain't no color paint gonna cover the stains, the pictures on the wall will all remain

Après l'escapade norvégienne, le retour à la soit disant dolce vita du sud se fait (mal) ressentir. Je m'y sens lasse. Je traverse la ville comme une zombie, le regard baissé, je devine la présence des gens aux pieds qui se rapprochent dans mon champ visuel, j'évite, je veux voir personne, j'écoute bien fort mon mp3 - ma seule arme efficace contre le monde extérieur. J'aime pas ma ville parce que je la connais trop. Elle me rappelle des moments parfois cools, souvent tristes, tout le temps fades. J'aime pas ma ville parce qu'elle ne... [Lire la suite]
Posté par Paperboat à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]